Vitiligo, la dépigmentation de la peau Les nouveaux traitements Vitiligo Avec Vitiligo.fr, restez au courant de toutes les avancées.

Origine et Causes du Vitiligo

Afin d’informer au mieux les patients atteints de vitiligo, une affection de la peau qui se caractérise par l'apparition de taches blanches que l’on appelle également achromie, Vitiligo.fr met à leur disposition un grand nombre de renseignements sur cette maladie. Le portail a été pensé pour répondre clairement aux questions les plus fréquemment posées, à savoir : - Quelles sont les origines de la maladie vitiligo ? - Quelles sont les causes du vitiligo ? - Quels sont les différents types de vitiligo ? - Comment l’affection évolue-t-elle ? - Comment soigner le vitiligo ? Quels sont les traitements du vitiligo possibles ? Pour quels résultats ? - Est-il possible de dissimuler le vitiligo ? Le vitiligo est causé par la disparition, qu’elle soit partielle ou totale, des mélanocytes actifs (pigmentation) au niveau de l’épiderme et des phanères et/ou par un mauvais fonctionnement de la mélanogénèse. On estime qu’un 1 à 2 % de la population est atteinte de vitiligo, à différents degrés, et ce quel que soit son phénotype pigmentaire. L’affection touche aussi bien l’enfant que l’adulte et tous les types de peau sont susceptibles d’être exposés. Il est donc essentiel de trouver les causes du vitiligo.

Les traitements du vitiligo

Quatre solutions sont préconisées pour soigner ou masquer le vitiligo : - Les anti-oxydants - La photothérapie - La greffe mélanocytaire - Le camouflage Le premier traitement du vitiligo, à base d’anti-oxydants, consiste à limiter le stress oxydatif, généré par l’affection, par la prise de compléments alimentaires par voie systémique et l'application d'un produit topique. En associant ce traitement du vitiligo à une photothérapie ou à l'exposition solaire, on constate une amélioration de la repigmentation. La photothérapie, quant à elle, est un traitement du vitiligo visant à stimuler la prolifération des mélanocytes résiduels. De nombreuses études scientifiques ont démontré que seule l’utilisation des UV-B d'une longueur d'onde de 311 nm est efficace. Autre traitement du vitiligo, la greffe mélanocytaire. Cet acte chirurgical permet d’implanter des mélanocytes sur les zones dépigmentées de la peau. Enfin, même si ce n’est pas vraiment un traitement du vitiligo, le camouflage permet de masquer l’affection. Des produits de qualité sont disponibles sur le marché.

Infos sur le vitiligo et la dépigmentation de la peau

Pour diagnostiquer le vitiligo, le médecin procède à un examen physique afin d’établir sa présence ou non. S’il est possible de détecter l’affection à l’œil nu, l’utilisation de la lampe de Wood permet de déterminer avec précision les zones touchées, même les plus infimes. Il est fortement déconseillé aux patients atteints de vitiligo de s’exposer au soleil, même de manière modérée, sans appliquer un écran total anti-oxydant. Les zones dépigmentées sont très photosensibles et une exposition peut entraîner un érythème marqué avec prurit et sensation de cuisson. En revanche, avec un filtre solaire adapté, une petite exposition lors d’un faible ensoleillement permet une stimulation de la repigmentation du vitiligo.

Vitiligo : le site pour vous informer sur la maladie, ses origines, les traitements, les conseils pour soigner le vitiligo

Vitiligo.fr à pour objet de mettre à la disposition des patients atteints de vitiligo le maximum d'information concernant la maladie vitiligo. Depuis ces origines, les types de vitiligo, leurs évolutions, les possibilités de camouflage du vitiligo, mais aussi les traitements et soins du vitiligo aujourd'hui disponibles et leurs résultats.

Le site vitiligo.fr est édité avec la participation

des Laboratoires Dermopro, du Docteur P.Lemoine, du Docteur Phounsavath, du Docteur E. Steinheimer, du Docteur Selosse et enfin du Docteur Debavelaere.